Archives pour l'étiquette SUD CT 51

Communiqué des travailleurs sociaux et médico-sociaux, militants SUD, du Conseil Départemental du Nord samedi 25 novembre 2017 par  Fédération Sud CT

Depuis plusieurs jours, dans la presse régionale, la parole est donnée à Jean René LECERF, président du Conseil Départemental du Nord, au sujet de la question des enfants « sans-papiers » séjournant dans le département et sur le coût qu’engendre leur mise en sécurité.
Nous travailleurs sociaux et médico-sociaux, militantes du syndicat SUD, chargées d’exercer quotidiennement les missions de protection de l’enfance dans notre département sommes particulièrement outrées par la brutalité des propos tenus par l’exécutif départemental.
Nous tenons à rappeler que le Département a pour première mission la Solidarité et la protection de l’enfance sur son territoire. A ce titre, il ne peut considérer la mise en sécurité d’enfants et de jeunes comme une variable d’ajustement comptable.
Il est inadmissible que le président du CD59 oppose la protection des « enfants nordistes » (comme il le dit) avec celle d’enfants dont la dénomination bureaucratique de « MNA » les placent dans une catégorie « à part », et tout en soutenant publiquement, lors de l’assemblée du Conseil Départementale du 13 novembre, les propos de Marine Le Pen !
A l’heure où de nombreux exécutifs départementaux se déchaînent sur les plus fragiles d’entre nous (enfants étrangers, bénéficiaires du RSA etc.).
A l’heure où le conseil départemental du Nord, par la voix de son président, fait part de ses fixations obsessionnelles concernant son obligation légale à prendre en charge les enfants en danger, qu’ils soient de nationalité française ou pas.
A l’heure où la surenchère droitière est telle que des lignes jaunes ont été allègrement franchies, La Fédération SUD Collectivités Territoriales a décidé de réagir, de replacer le débat là où il doit être, de resituer les responsabilités et surtout de dénoncer les discours infâmes et ignobles qui se tiennent et qui bafouent la totalité des valeurs qui structurent encore notre société, comme la solidarité.
___________________________________________________________________________
APPEL À LA MOBILISATION :
RASSEMBLEMENT ET DÉBRAYAGE
JEUDI 13 OCTOBRE A 8H30 DEVANT L’HÔTEL DE VILLE
 
 
Des négociations concernant le régime indemnitaire ont eu lieu jeudi 6 octobre. Nous vous communiquons, en pièce jointe de ce message, les différentes propositions  de l’employeur.
Afin d’informer les agents de ces propositions et de débattre collectivement des réponses à y apporter, les syndicats CGT et SUD ont organisé une assemblée générale du personnel à la Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville.
Cette assemblée générale a été un vif succès puisque 300 agents étaient présents. La pétition qui continue à circuler dans les services est également un succès puisque nous atteignons désormais les 1 100 signatures alors même que plusieurs secteurs n’ont pas encore été visités.
 
Lors de cette assemblée générale, il a été voté à la quasi-unanimité un appel à la grève le jeudi 13 octobre, jour de la prochaine réunion de négociations concernant le régime indemnitaire.
 
Ainsi, il est demandé à chaque agent de débrayer pendant 2 heures (au moins) : un rassemblement aura lieu à 8h30 devant l’Hôtel de Ville, puis les agents se rendront en cortège devant l’Hôtel de la Communauté où se dérouleront les prochaines négociations à partir de 9h.
Puis nous rendrons compte des propositions définitives de l’employeur à l’issue de la réunion.
 
Le préavis de grève commun CGT-SUD qui concerne l’ensemble des agents de la Ville, de Reims Métropole, du CCAS et de la Caisse des Écoles met en avant 2 revendications votées par l’Assemblée Générale du personnel :
 
  • Une prime d’un montant qui serait équivalent à 100 € par mois
  • La suppression formelle de toute condition pour toucher la prime comme c’est le cas pour la Prime de Fin d’Année. Tout le monde doit toucher la prime !
 
Il est évidemment essentiel qu’un maximum d’agents soient présents jeudi 13 octobre lors du rassemblement pour soutenir ces revendications.
 
Ces négociations sur le régime indemnitaire seront les seules du mandat, c’est le moment ou jamais de se mobiliser collectivement pour notre pouvoir d’achat !!!!
 
Les militants de la CGT et de SUD se rendront dans les jours qui viennent dans les services afin de distribuer un tract de mobilisation et convaincre un maximum d’agents à venir au rassemblement. Si des agents souhaitent récupérer des tracts pour les distribuer dans leur service qu’il n’hésitent pas à se manifester auprès de la CGT ou de SUD.
 
Les syndicats CGT et SUD